Don pour le projet de la direction diocésaine

img project direction diocesaine

La Vie des Diocèses - émission de KTO du 24 juin 2019

  • militaire

militaire

Arnaud Beltrame, un militaire sur les pas de saint Maximilien Kolbe

© Claude Boyer /PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPPLe geste du lieutenant-colonel qui a pris la place d’un otage dans le supermarché de Trèbes rappelle celui du franciscain qui se sacrifia à Auschwitz. À la veille des Rameaux, son sacrifice a une résonance particulière. 

Il a risqué sa vie pour en sauver une autre. Le geste du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui s’est volontairement substitué à un otage dans le Super U de Trèbes et a été grièvement blessé – avant de succomber à ses blessures – en rappelle un autre, tout aussi héroïque. Comment, en effet, ne pas tourner le regard vers saint Maximilien Kolbe (1894-1941) ? Pour sauver un père de famille, ce franciscain polonais a librement consenti à une fin tragique dans le bunker de la faim d’Auschwitz. La scène, vivante incarnation de l’Évangile de la Passion qui sera lu en ce dimanche des Rameaux, reste gravée dans nos mémoires.

 

Bénédiction du nouvel ambon de l'église Saint-Louis du Prytanée national militaire

benediction ambon prytanee"Elle est vivante, la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ; elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle juge des intentions et des pensées du cœur." (Lettre aux Hébreux 4,12)

Le nouvel ambon de l'église Saint-Louis du Prytanée national militaire créé en marbres noir antique et rouge d'Ariège avec chapiteaux corinthiens sculptés dans le calcaire, sculpture en laiton repoussé, plateau découpé "IHS" en laiton doré à l'or fin. (Marbres et pierre : Ets Lithias - Métal : Sarl Chevillard)

Il sera béni avant la liturgie de la Parole lors de la fête de Trime du dimanche 26 juin par S. Exc. Mgr Gérard DEFOIS, archevêque-évêque émérite de Lille (soldat éducateur au Prytanée en 1953).

Des aumôniers militaires catholiques au Festival International du Livre Militaire les vendredi 20 et samedi 21 juillet 2018

FILM 9editionLe Festival international du livre militaire [ F.I.L.M ], créé en 2010, aura lieu les vendredi 20 et samedi 21 juillet 2018 dans le cadre des festivités du Triomphe qui marquent la fin de l’année scolaire des élèves-officiers de l’armée de Terre. Cet événement constitue une plate-forme d’échanges et de rencontres visant à mieux faire connaître l'armée, mais aussi à susciter l’intérêt du public pour les questions de défense.

Dans une librairie spécialisée de 800m², les auteurs et maisons d'édition proposerons une programmation variée, gratuite et accessible à tous afin de faire découvrir l’apport militaire à la culture générale passée, présente et future sous toutes ses formes : thèses, livres d’histoire, essais, romans, BD, espace jeunesse, photos, films…

Un grand moment culturel à découvrir en famille pour cette 9ème édition du Festival !

Église Saint-Louis du Prytanée national militaire

Eglise Prytanee national militaire 1Lorsque le roi Henri IV, par lettres patentes envoyées de Rouen le 2 septembre 1603, signe l’édit de rappel de la Société de Jésus dans le royaume de France, il permet aux Jésuites de s’installer en sa maison de La Flèche en Anjou qu’avait fait bâtir, en 1540, son aïeule paternelle Françoise d’Alençon.

En offrant aux Jésuites son château fléchois, Henri IV fonde le Collège royal Henri-le-Grand destiné à « accueillir la jeunesse, la rendre amoureuse des sciences, de l’honneur et de la vertu…pour être tant plus capable de servir au public ».

Inscrite dans le contexte d’une politique d’apaisement prônée par le roi, cette fondation devait confirmer la fidélité au catholicisme des souverains français.

Eglise Prytanee national militaire 2Le collège, édifié dans la première moitié du siècle, se compose d’une série de trois cours principales qu’encadrent deux cours d’importance moindre affectées aux services de l’établissement. L’ensemble est dominé par la masse imposante de l’église Saint-Louis qui, selon la volonté même du roi, devait devenir le lieu de repos de son cœur et celui de son épouse après leur mort.

Si la construction de l’église ne relève pas d’un style officiel, elle dut néanmoins se conformer aux usages de la Compagnie, le modo nostro, caractérisé par le parti architectural simple adopté à l’image du modèle italien de l’église romaine du Gesù : espace large et homogène qu’amplifie un éclairage généreux diffusé par les verres blancs des fenêtres sur les parements de tuffeau.

A son achèvement, l’édifice a de quoi étonner les contemporains et susciter leur admiration. Pièce maîtresse du dispositif pédagogique que les Jésuites mettent en place dans leur stratégie de Collèges, l’aménagement intérieur de l’église n’est pas en reste : il est le reflet des préoccupations de l’époque qu’avaient soulignées les conclusions du Concile de Trente.

Un édifice de la Réforme catholique 

Eglise Prytanee national militaire 3L’église Saint-Louis[1] constitue l’un des fleurons de l’architecture de la Société de Jésus en France. C'est l'édifice le plus important de tous les bâtiments du collège.

Située dans la partie méridionale de la cour de Sébastopol, elle sépare l'ancienne cour des Classes de l'actuelle rue du Collège. Sa haute toiture est soutenue par une gigantesque charpente que surmonte un clocher appelé "Tour de bois".

Eglise Prytanee national militaire 4Sur la rue du Collège, au bas de la nef, les Jésuites avaient fait installer un portail cintré portant, dans sa partie haute, le sigle I.H.S.[2], emblème de la Compagnie de Jésus, et dont les vantaux étaient ornés du pélican et du phénix.

Eglise Prytanee national militaire 5L'église est précédée, à l'ouest, par un vestibule[3] qui, ouvert sur la rue du Collège, constituait, il y a peu encore, comme au XVIIe siècle, l'accès ordinaire des élèves vers les cours.

Eglise Prytanee national militaire 6Les Jésuites firent commencer les travaux de construction en 1607 sur les plans établis, semble-t-il, par Louis Métezeau, architecte du roi. Étienne Martellange reprend le chantier en 1612. A son arrivée à La Flèche il dresse un état des lieux qu’il consigne dans un mémoire conservé aujourd’hui dans les archives de la Compagnie de Jésus à Rome et intitulé « Mémoire des quelques fautes les plus remarquables faîtes aux bâtiments du Collège royal de La Flèche ». Selon Martellange, on n’a pas du tout respecté les procédures de construction conformes au « modo nostro » en vigueur au sein de la Compagnie depuis le siècle précédent.

Eglise Prytanee national militaire 7Mais Martellange intervient trop tard puisqu’il arrive au moment où la charpente commençe à s’implanter au-dessus de l’arase des murs ; l’essentiel des bâtiments était déjà construit, ce qui n’a permis en réalité que de procéder à des modifications très partielles. La plus importante, néanmoins, concerne la saillie du transept qui n’était pas prévue initialement et qui entraîna d’ailleurs, une démolition partielle du chœur pour rendre à cet édifice un plan en véritable croix latine tel que tout édifice religieux devait respecter.

D’autres modifications portent moins à conséquence comme l’aménagement d’une crypte sous le sanctuaire pour ensevelir les morts dans l’église même. C’est manifestement Martellange, lors de ses premiers passages à La Flèche, en 1612-1614, qui désigne et amorce la réalisation du clocher, qu’il appelle dans ses textes « la tour de pierre » par opposition aux lanternons qui coiffent la charpente de l’édifice, et qui ne sera donc élevé que plus tard au XVIIIe siècle.

Eglise Prytanee national militaire 8D’autres critiques malheureusement ne pourront être totalement gommées de cette architecture en cours d’élévation, notamment l’absence de façade occidentale, c’est-à-dire de véritable parvis. En fait Martellange essaye de corriger cette absence en créant deux portes richement ornées, l’une ouvrant sur un vestibule qu’on appelle « porte latine » et l’autre qui permet d’accéder directement depuis la première travée de la nef.

Le gros œuvre de la construction sera achevé en 1621. D'importantes cérémonies y sont organisées en 1622 pour la canonisation d’Ignace de Loyola et de François Xavier. L'église est consacrée sous le vocable de Saint-Louis en 1637 par Monseigneur de Rueil, évêque du diocèse d’Angers.         

 

[1] Elle est classée en totalité parmi les monuments historiques le 5 août 1919.

[2] En latin : Iesus Hominum Salvator, c'est-à-dire : Jésus Sauveur des Hommes.

[3] Ce vestibule conserve aujourd’hui dans son côté nord un tableau : Le Martyre des Macchabées,attribué à un certain Bonar (ou Bonnart). Ce serait un tableau que les Jésuites auraient fait venir de Rome en 1715. Classé parmi les monuments historiques le 15 janvier 2001, il a été entièrement restauré en 2011 à l’initiative de l’association Les Amis de l’église Saint-Louis du Prytanée.

Présentation complète téléchargeable (présentation, description, décoration intérieure, l'orgue et sa tribune, Les missions d’évangélisation en Nouvelle-France)

Projet de « restitution » des « images » du grand retable de Pierre Corbineau

Les Amis de l’église Saint-Louis du Prytanée National Militaire

 

Journée de préparation au mariage, au diocèse aux armées françaises

Le 23 mars a eu lieu, au diocèse aux armées françaises, la journée de préparation au mariage spécifique aux militaires.

Les objectifs de cette journée ont été de :

  • Dispenser une préparation au mariage qui prenne en compte les spécificités du monde militaire.
  • Faire découvrir la réalité du diocèse aux armées françaises à ces futurs mariés militaires et personnels de la Défense.

journée des fiances 3 23 mars 2019 journée des fiancés 23 mars 2019 v1

le 59ème Pèlerinage Militaire International

affiche 59ème pmi del franceA retenir 60ème PMI les 18,19 et 20 mai 2018

59ème PMI : DONA NOBIS PACEM 

du 19 au 21 mai 2017,
  à Lourdes avec les militaires de 40 nations

Homélie Messe ouverture France vendredi 19 mai 2017
Homélie de l'Initiation chrétienne samedi 20 mai 2017
Homélie de la messe internationale Dimanche 21 mai 2017 

Programme délégation France59 PMI 2017 insigne international du pmi

Programme International 

Programme France , Hnda et International du 59ème PMI

Charte du PMI promulguée le 1er mars 2017
Pays participants au 59ème PMI
player tvlourdes Message de Mgr Ravel pour le 59° PMI
Message du Saint-Père pour le 59° PMI

affiche de la délégation FRANCE au 59° PMI
Livret du Pèlerin délégation France
insigne métallique du 59ème PMI

- Dossier de Presse - Communiqué de Presse

Mgr de Romanet : « Le sacrifice d’Arnaud Beltrame fait converger ses engagements militaire et chrétien »

Pour Mgr Antoine de Romanet, évêque aux armées françaises, « le don de sa vie est le cœur de l’engagement de tout soldat ». 

Comment percevez-vous le geste du colonel Arnaud Beltrame ?

Mgr Antoine Romanet eveque armees francaises coeur lengagement soldat 0 729 486

Mgr Antoine de Romanet : Le terme qui revient le plus souvent est celui de sacrifice. Or, dans l’armée, les militaires savent qu’ils doivent être prêts au sacrifice suprême de leur vie. La dimension du sacré est centrale dans cette notion.

Les militaires savent qu’il existe des valeurs qui méritent que l’on donne sa vie...  Journal La Croix - Recueilli par Marie Malzac , le 29/03/2018   Lire la suite